Aller au contenu

A Paris, Calais ou dans la vallée de la Roya, les interpellations et procès contre des citoyens ayant manifesté leur solidarité vis à vis des migrants se multiplient. Voici quelques liens pour réfléchir au délit de solidarité, qu'il consiste à transporter des personnes en difficulté ou simplement à fournir des repas aux personnes refusées par les centres d'hébergement...

Des migrants du centre de la Croix-Rouge à Champcueil,
entrés en grève de la faim mardi, appellent à un rassemblement, 
samedi 11 mars, à 11h, devant devant le centre*
Voici leur communiqué :
A tous les militants et personnes solidaires avec les réfugiés et à toutes les organisations de la société civile.
Nous les réfugiés hébergés dans le centre de la Croix-Rouge à Champcueil, vous informons que nous sommes en grève de la faim depuis mardi 7 mars 2017 et ce jusqu'à ce que soit résolus les problèmes des réfugiés dans ce centre :

...continuer la lecture de "Rassemblement en soutien aux migrants grévistes de la faim dans un centre d’hébergement"

A l'heure où les procès pour délit de solidarité se multiplient à travers la France, nous relayons un très bel appel lancé par l'Union juive française pour la Paix, membre de Délinquants Solidaires.

Manifeste des enfants cachés

L’heure est à la renaissance d’un délit de solidarité. Dans la vallée de la Roya, à Calais, à Paris, à Norrent-Fontes, à Boulogne, à Loos, à Perpignan, à St-Etienne, à Meaux… de militants et des citoyens qui ont manifesté concrètement leur solidarité désintéressée aux réfugiés ou aux Roms, sont intimidés, menacés, poursuivis par les Autorités.

...continuer la lecture de "« Sans la solidarité de délinquants nous ne serions pas là »"

%d blogueurs aiment cette page :