Aller au contenu

Présentation du cercle de silence

Les cercles de silence constituent un mouvement citoyen laïc et non violent de protestation contre les mauvais traitements infligés aux personnes sans papiers (mise en rétention, expulsions...). Le cercle de silence de Paris se tient chaque mois Place du Palais Royal.

Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle.

Nous n’acceptons pas que soient prises en notre nom des dispositions (lois, décrets, circulaires) qui brisent des vies humaines et font voler en éclat des couples et des familles.

Nous refusons les interpellations au faciès, l'enfermement d'hommes, de femmes et même d'enfants dans des centres de rétention administrative et leur expulsion.

Nous dénonçons les conditions de détention inhumaines dans les centres de rétention administrative et les zones d'attente des aéroports et, avant tout, leur existence.

Nous n’acceptons pas que la France, en vertu de lois de plus en plus contraignantes, refuse sa protection aux demandeurs d'asile qui sont exposés à de très graves dangers en cas de retour dans leur pays d'origine.

Nous dénonçons les obstacles administratifs qui visent à rendre de plus en plus difficile l'obtention d'un titre de séjour et contraignent des hommes, des femmes, des familles entières à vivre et à travailler dans la clandestinité et la peur, privés de tout projet et de conditions de vie simplement décentes.

Nous refusons cette chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité.

Nous voulons que la France redevienne un pays d'accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier.

Cercle de silence Paris Conseil d'Etat

Les cercles de silence en France ont commencé en 2007 à Toulouse à l'initiative du frère franciscain Alain Richard. À Paris, le cercle de silence se tient sans interruption depuis mars 2008. Il se réunit symboliquement devant le Conseil d'État, échelon suprême de la justice administrative et conseiller du gouvernement.

Pour ceux qui n'habitent pas en région parisienne, environ 150 cercles de silence se tiennent régulièrement dans toute la France : Liste des cercles de silence département par département.